Norton ES 2 et Norton Manx

Norton ES 2

Comme pour beaucoup d'autres entreprises, le succès de Norton en course automobile est à l'origine de la notoriété de la marque. En 1907, le pilote Norton H. Rem Fowler s'était fait un nom avec sa victoire dans la catégorie 2 cylindres sur 259 km avec une moyenne de 58,29 km/h lors du premier Tourist-Trophy (TT) sur l'île de Man en 1907. La machine était à cette époque encore équipée d'un moteur Peugeot. Le propriétaire de l'entreprise, James L. Norton, participait à toutes les courses de TT. En 1924, il y eut deux victoires de Norton, suivies de 16 autres jusqu'en 1939. Il y avait alors 11 championnats d'Europe.

Après la Seconde Guerre mondiale, Norton a remporté 16 victoires en TT et huit titres de champion du monde, ainsi que d'innombrables autres succès sportifs. Pendant ces décennies, les Norton ont été parmi les motos les plus populaires. À partir de 1968 le modèle « Commando » fut un succès mondial, en 1974 il continua avec les modèles à moteur Wankel. La production a pris fin en 1977. Peu de temps après la nouvelle victoire au Tourist Trophy en 1927, Norton présenta deux modèles, la CS 1, une version série de la machine gagnante à arbres coniques, et la ES 2 présentée ici, qui a été construite sur plusieurs années.

Données techniques :
Année de construction : 1937 | Moteur : 1 cylindre / 490 cm3 / 22 ch


Norton Manx
Le Norton Manx exposé au Technik Museum Sinsheim est un exemple typique des motos de course du début des années 50. Les motos de ce type ont pris la première place dans d'innombrables courses sur route.

Données techniques :
Année de construction : 1961 | Moteur : 500 cm3 / 1 cylindre / 50 ch