Le Technik Museum Sinsheim est ouvert tous les jours à partir de 9 h et peut être visité dans la plupart des régions sans masque buccal et nasal. Veuillez noter nos mesures et règles de protection Corona pour votre visite au musée. Nous nous réjouissons de vous!

Tupolev TU-144

Dans les années 1960, les concepteurs des concordes britanniques / français et des Tupolev russes TU-144 ont concouru pour voir qui ferait voler dans les airs le premier avion de ligne supersonique. Pas plus tard qu'après que les Russes onnt montré en 1965 au Salon de l'aéronautique à Paris le modèle d'un avion de passagers supersonique, il fut clair qu'ils laisseraient pas ce prestigieux à leurs homologues occidentaux sans combattre. Et en effet, ils eurent in fine une longueur d'avance. Le 31/12/1968, le premier prototype du Tupolev TU-144 s'éleva dans le ciel. Le Concorde suivi seulement le 03/02/1969. La grande similitude entre le Tu-144 et Concorde a fait apparaître un soupçon d'espionnage industriel, mais en fin de compte cette hypothèse n'a pas pu être prouvée.

La phase de lancement de l'avion preque complètement développé a eu lieu le 21 mai 1970 à l'aéroport de Moscou Sheremetyevo. Cinq jours plus tard, il fut le premier avion de ligne à du monde à atteindre Mach 2 avec 2150 km/h. Lorsque le Tu-144, un an plus tard, apparu au Salon à Paris en 1971 pour la première fois en Occident, il avait déjà atteint une vitesse maximale de 2443 km/h en vols d'entraînement. Cependant, le projet connut en 1973 un premier sérieux revers, quand un Tu-144 s'écrasa au Salon du Bourget devant les caméras. Après plusieurs années de développements, le Tupolev TU-144 pris finalement un service régulier le premier novembre 1977 entre Moscou et Alma Ata. Ces vols furent seulement rétablis sept mois plus tard après un autre accident. Le manque de rentabilité peut avoir contribué à cette décision. Le dernier vol régulier d'un Tu-144 eut lieu le premier juin 1978.