DeLorean DMC-12

« Développer et construire une voiture qui est sûre et fiable, qui a de bonnes caractéristiques de conduite, qui est agréable à conduire et dont l'apparence est d'une élégance incomparable. » - Tel était le rêve de John DeLorean. La phase de développement s'est avérée difficile, il a finalement trouvé un partenaire de coopération avec Lotus, qui a développé la Delorean DMC-12 en seulement deux ans. Il en a résulté quelques problèmes de jeunesse, qui ont impliqué par la suite des améliorations coûteuses pour l'entreprise. C'était une étrange « voiture de sport » : avec un poids de plus d'une tonne et une puissance de seulement 132 ch, elle était loin derrière les concurrents de l'époque comme la Chevrolet Corvette ou les Ferrari européennes.

En mars 1981, a commencé à Dunmurry, en Irlande du Nord, la production en série de cette classique, dont la carrosserie en acier inoxydable non peinte est encore unique aujourd'hui. Les ventes initiales se sont très bien déroulées, mais en 1982, elles ont chuté de façon spectaculaire et ont forcé DeLorean à chercher un soutien financier - malheureusement sans succès. En 1983, la DeLorean Motor Company Ltd. a dû déposer son bilan - entre 1981 et 1983, elle a produit environ 8 600 voitures, dont un exemplaire particulièrement bien conservé peut encore être vu aujourd'hui au Technik Museum Sinsheim.

La DeLorean DMC-12 dans la culture pop
La DeLorean est devenue une légende comme machine à remonter le temps dans la trilogie de science-fiction « Retour vers le futur », où elle était le troisième acteur principal aux côtés de Michael J. Fox et Christopher Lloyd. Le véhicule a atteint un statut culte et est devenu l'incarnation de la culture pop des années 80 et la voiture de rêve de tous les hommes de plus de 30 ans. Par la suite, les DeLoreans ont fait des apparitions répétées dans de nombreuses autres productions hollywoodiennes, des émissions de télévision et des vidéoclips. Actuellement, une DeLorean DMC-12 peut être vue dans le nouveau film de Steven Spielberg Ready Player One, que l'on peut découvrir au cinéma IMAX 3D du Musée de la technologie de Sinsheim en 4K ultra-haute définition sur le plus grand écran IMAX d'Allemagne.