Nos portes sont ouvertes et nous avons pris de nombreuses mesures sanitaires contre le Corona. Nous nous réjouissons de votre visite !

Locomobile à batteuse

En 1800, le travail d'un agriculteur nourrissait seulement quelques non-agriculteurs en dehors des membres de sa propre ferme. Aujourd'hui, une main d'œuvre agricole produit des aliments pour au moins 40 personnes. Cette croissance de la productivité est essentiellement due à deux facteurs : la mécanisation des opérations et l'amélioration des techniques agricoles fondées sur des connaissances scientifiques précises, dont, en particulier, la fertilisation artificielle que l'on doit aux travaux de Justus von Liebig. La mécanisation de l'agriculture a tiré parti de l'exploitation de la puissance de la vapeur.

Un exemple d'une des premières machines agricoles à vapeur est la locomobile à batteuse présentée au Technik Museum Sinsheim. Ces locomobiles étaient tirées par des bœufs ou des chevaux dans les champs et servaient, en particulier, à entraîner les batteuses. C'était donc une sorte de moteur stationnaire mobile. La mise à feu se faisait avec du bois ou de la paille et, seulement dans des cas exceptionnels, avec du charbon. L'instrument remonte à 1915. Le moteur à vapeur est équipé d'un cylindre de 5,3 litres de cylindrée et fournit environ 15 ch.